Actualité

vendredi 16 octobre 2020

Comment Rabi' al-Awwal est célébré dans le monde

Muslim Hands France
Comment Rabi' al-Awwal est célébré dans le monde

Le mois de Rabi al-Awwal est le mois où le prophète Muhammad (saw) est né. Le terme « mawlid », qui signifie littéralement « naissance », est un terme largement utilisé et compris dans le monde musulman d’aujourd’hui. C'est une célébration de la naissance du meilleur des êtres, le dernier Messager d'Allah, le Prophète Muhammad (saw).

À l'époque du prophète (saw) et des compagnons, le mawlid al-nabawi n'était pas célébré, c'est pourquoi de nombreuses personnes considèrent ce jour de fête comme bid’a (innovation cultuelle), tandis que d’autres le considèrent comme un bien en raison des nombreuses bonnes actions qui y sont accomplies, comme les aumônes, les nombreuses prières envoyées à notre bien-aimé prophète (saw), la reconnaissance envers Allah (swt) de nous avoir envoyé la plus grande des bénédictions, etc.

Au fil des années, les Mawlids se sont diversifiés, chaque pays commémorant la naissance du Prophète (saw) à sa manière.

La première célébration du Mawlid consignée eut lieu en 1207. Elle fut organisée par Muzaffar al-Din Gokburi, qui était un émir et dirigeant de la région d'Erbil, près de Mossoul (Irak). Il était célèbre pour ses cérémonies extravagantes à l'occasion du Mawlid qui, quelques décennies plus tard, se sont répandues dans d'autres parties du pays, puis dans le monde.

Les célébrations du Mawlid de Muzaffar al-Din Gokburi impliquaient le sacrifice d’innombrables chameaux, vaches et moutons, dont la viande était ensuite distribuée à ceux qui étaient présents, y compris les plus démunis. Des poèmes spéciaux étaient récités et une procession dirigée par des bougies avait lieu. Ensuite, le matin du Mawlid, des sermons étaient prononcés et Muzaffar al-Din offrait des vêtements aux savants, aux prédicateurs, aux récitateurs et aux poètes. Les récitations de poèmes se poursuivaient jusqu'au lendemain. Cette célébration du Mawlid al-nabawi avait lieu chaque année.

Cette fête somptueuse et extravagante attirait de grandes foules de visiteurs, ce qui a joué un rôle crucial dans la diffusion de la coutume du Mawlid et l'augmentation de sa popularité. Au fil des décennies, le Mawlid a été adopté dans les terres sunnites, et est devenue une fête nationale dans de nombreux pays. L'Arabie saoudite l’a récemment adopté, en 2017, mais pendant une longue période, la naissance du prophète Muhammad (saw) n’y était pas célébrée. Selon Ibn Jubayr, géographe, voyageur et poète arabe d'al-Andalous, ce ne fut pas toujours le cas. En entrant à La Mecque en 579, il mentionne que durant le premier lundi de Rabi al-Awwal, la maison dans laquelle le Prophète (saw) serait né était ouverte aux visiteurs, ainsi que d'autres sites historiques associés à la vie du Prophète (saw), et les visiteurs entraient dans ces lieux à la recherche de bénédictions. [Les voyages d'Ibn Jubayr, éd. M. J. De Goeje, p. 114-115]

De nos jours, les Mawlids ont lieu partout dans le monde. En Tunisie et au Liban, offrir des bonbons à ses proches est extrêmement populaire. En Égypte, ces bonbons ont la forme d’une « poupée du mawlid » et les maris les offrent à leurs femmes.

Au Royaume-Uni, les masjids et les maisons sont décorés de guirlandes lumineuses, de croissants de lune et du Na’layn, qui représente la forme de la sandale du Prophète Muhammad (saw).

À Tarim (au Yémen), les habitants défilent dans les rues avec des drapeaux de Mawlid et jouent du tambour pour montrer leur joie et marquer l'occasion.

À Fès, connue comme la capitale spirituelle du Maroc, les rassemblements de commémoration de masse (dhikr) sont populaires, en particulier chez les Soufis. Il s’agit d’envoyer des salutations au prophète (saw) et de réciter des poèmes traditionnels qui remontent à des siècles, comme la Qaseedah Burdah, également connue sous le nom de « Poème de l’écharpe ».

En Turquie, des programmes religieux sont organisés dans tous les masjids du pays et les musulmans font leurs prières et lisent le Saint Coran.

Au Pakistan, des processions dans des sanctuaires renommés de saints soufis sont organisées et des salutations sur le prophète (saw) sont récitées.

Au Sénégal, au Pakistan et au Nigéria, nos élèves décorent leurs écoles avec des fleurs, des bougies et des banderoles colorées. Ils récitent le Coran et lisent lhistoire du Prophète Muhammad (saw). Ils portent devêtements colorés et reçoivent des cadeaux et des certificats pour commémorer la journée.

Vous aussi vous pouvez tirer le meilleur parti de Rabi al-Awwal en faisant un don pour répondre à l’appel de nos frères et sœurs qui souffrent au Yémen ou en Syrie. Vous pouvez également mettre en place un don régulier pour l’œuvre de votre choix et suivre l’exemple de notre bien-aimé prophète (saw) : « Les actes les plus aimés d'Allah, Exalté soit-Il, sont les plus constants, même s’ils sont petits ». [Muslim]


Muslim Hands France

Etablie en 2007, Muslim Hands France est une ONG de solidarité internationale régie par la loi 1901 et œuvrant dans le domaine de l’humanitaire et du développement.