Actualité

mardi 1 septembre 2020

Rentrée rythmée par le Covid-19 : les douas à enseigner à nos enfants

Muslim Hands France
Rentrée rythmée par le Covid-19 : les douas à enseigner à nos enfants

L’heure de la rentrée est arrivée, et nos enfants ont repris le chemin de l'école. En tant que parents, leur santé physique et mentale nous préoccupe beaucoup, surtout durant cette pandémie de coronavirus.

En effet, bien que nous devions mettre en œuvre toutes les mesures de protection possibles, comme la distance sociale, le port du masque, etc., il est important de se rappeler que nous sommes limités dans nos capacités et dépendons d'Allah pour nous protéger, car aucun mal ne peut nous arriver, à nous ou à nos enfants, sans Sa Volonté.

D'après Omar Ibn al-Khatab (ra), le Prophète (saw) a dit : « Si vous placiez votre confiance en Allah comme il se doit, Il vous donnerait certes votre subsistance comme Il la donne à l'oiseau qui part le matin le ventre vide et revient le soir le ventre plein ». [Tirmidhi]

Il (saw) a également dit : « Il entrera au Paradis des gens dont les cœurs sont comme ceux des oiseaux ». [Muslim]

Ainsi, tout en apprenant à vos enfants de prendre soin d'eux lorsqu'ils sont à l'école, il est important de leur rappeler l’importance de faire appel à Allah pour qu'Il les aide et de placer leur confiance en Lui.

Ibn al-Qayyim a dit : « Le Doua est l’un des remèdes les plus bénéfiques. C'est l'ennemi des calamités ; il les repousse, les guérit, les empêche de se produire et les soulage ou les réduit s'ils s’abattent. C’est l’arme du croyant ».

Premièrement, apprenez à vos enfants à placer leur confiance en Allah à chaque fois qu’ils sortent ou entrent dans la maison, en demandant à Allah de les protéger car c’est Lui le seul qui peut le faire.

Doua lorsque l’on sort :

بِسْمِ اللَّهِ، تَوَكَّلْـتُ عَلى اللَّهِ وَلا حَوْلَ وَلا قُـوَّةَ إِلاّ بِاللَّه

Bismillaahi, tawakaltou ’ala-llaahi, wa la hawla wa la quwata illa billah.

Au nom d'Allah, je place ma confiance en Allah, et il n'y a de force ni de puissance qu'en Allah. [Abou Dawoud]

Doua lorsque l’on rentre chez nous :

بِسْـمِ اللَّهِ وَلَجْنـا، وَبِسْـمِ اللَّهِ خَـرَجْنـا، وَعَلـى رَبِّنـا تَوَكّلْـنا

Bismillahi walajna, wa bismillahi kharajna, wa ’ala Rabbina tawakalna.

Au nom d'Allah nous entrons et au nom d'Allah nous sortons, et en notre Seigneur nous plaçons notre confiance. [Abou Dawoud]

 

Ensuite, voici quelques douas qu’ils peuvent réciter pour se protéger et protéger les autres des calamités :

Doua pour se protéger contre tout mal

بِسْمِ اللَّهِ الَّذِي لَا يَضُرُّ مَعَ اسْمِهِ شَيْءٌ فِي الأَرْضِ وَلَا فِي السَّمَاءِ وَهُوَ السَّمِيعُ الْعَلِيمُ

Bismillahi alladhi la yadourou ma’ ismihi chay-oun fil ardi wa la fil sama-i wa houwal sami’oul ’alim

Ce doua est tiré du hadith suivant :

Le Prophète (saw) a dit : « Celui qui répète "Au nom d'Allah, qui lorsque Son Nom est évoqué, rien ne peut nuire sur la terre et dans le ciel, et il est l'Audient et l’Omniscient", aucune épreuve soudaine ne l’affectera jusqu’au matin. Et celui qui le répète trois fois le matin, aucune épreuve soudaine ne l’affectera jusqu’au soir ». [Abou Dawoud]

Doua pour éviter de nuire à soi-même ou à d’autres musulmans

اللّهُـمَّ عالِـمَ الغَـيْبِ وَالشّـهادَةِ فاطِـرَ السّماواتِ وَالأرْضِ رَبَّ كـلِّ شَـيءٍ وَمَليـكَه، أَشْهَـدُ أَنْ لا إِلـهَ إِلاّ أَنْت، أَعـوذُ بِكَ مِن شَـرِّ نَفْسـي وَمِن شَـرِّ الشَّيْـطانِ وَشِرْكِهِ، وَأَنْ أَقْتَـرِفَ عَلـى نَفْسـي سوءاً أَوْ أَجُـرَّهُ إِلـى مُسْـلِم

Allahouma ‘alimalghaybi walchahada fatiralsamawati wal-ardi rabba kouli chay-in wa malikahou, achhadou an la ilaha ila ant, a’oudhou bika min chari nafsi wa min charil chaytani wa chirkihi, wa an aqtarifa ‘ala nafsi sou-an aw ajourouhou ila mouslim

« Ô Allah ! Connaisseur de l’invisible et de l’apparent, Créateur des cieux et de la Terre, Seigneur et Possesseur de toute chose, j’atteste qu’il n’y a aucune divinité en dehors de Toi, je cherche refuge auprès de Toi contre le mal de mon âme, contre le mal de Satan et de son polythéisme et contre le fait de me faire du mal à moi-même ou d’en faire à un musulman ». [Tirmidhi]

 

De plus, pendant cette période de stress, il est important d’alléger le cœur de vos enfants et de prendre soin de leur santé mentale. Ces douas les aideront s’ils ont peur de retourner à l’école :

Doua contre l’anxiété (et d’autres soucis !)

اللَّهُمَّ إِنِّي أَعُوذُ بِكَ مِنْ الْهَمِّ وَالْحَزَنِ، وَأَعُوذُ بِكَ مِنْ الْعَجْزِ وَالْكَسَلِ، وَأَعُوذُ بِكَ مِنْ الْجُبْنِ وَالْبُخْلِ، وَأَعُوذُ بِكَ مِنْ غَلَبَةِ الدَّيْنِ، وَقَهْرِ الرِّجَالِ

Allahouma ini a’oudhou bika min alhami walHazan, wa a’oudhou bika min al’ajzi wal kassal, wa a’oudhou bika min aljoubni wal bokhl, wa a’oudhou bika min ghalabatil dayn wa qahril rijal

Ô Allah, je cherche refuge auprès de Toi contre l'anxiété et le chagrin, la faiblesse et la paresse, l'avarice et la lâcheté, le fardeau des dettes, et d'être accablé par les hommes. [Abou Dawoud]

Doua contre l’agitation ou l’inquiétude pendant le sommeil, ou l’appréhension du sommeil :

أَعُوذُ بِكَلِمَـاتِ اللَّهِ التَّامَّاتِ، مِنْ غَضَبِهِ وَعِقَابِهِ، وشَرِّ عِبَادِهِ، وَمِنْ هَمَزَاتِ الشَّيَاطِينِ، وأنْ يَحْضُرُون

A’oudhou bikalimatillahil-tamaati min ghadabihi wa ‘iqabihi wa chari ‘ibadihi wa min hamazatil-chayatin wa an yahdouroun

Je me réfugie dans les paroles parfaites d'Allah contre sa colère et sa punition, et contre le mal de ses serviteurs, et contre les railleries des démons et contre leur présence. [Abou Dawoud]

Voici également un doua que vous pouvez vous faire pour protéger vos enfants lorsqu'ils vont à l'école :

Doua pour protéger les enfants

أُعِيْذُكُم بِكَلِمَاتِ اللَّهِ التَّامَّةِ، مِنْ كُلِّ شَيْطَان ٍ وَهَامَّة، ٍ وَمِنْ كُلِّ عَيْن ٍ لامَّة

A’idhakoum bikalimatillahil-tamma, min kouli chaytanin wa hamma, wa min koul ‘aynin lamma

Ibn Abbas a raconté que le Prophète (saw) avait l'habitude de chercher refuge auprès d'Allah pour ses petits-fils Al-Hasan et Al-Houssain en disant : « Votre père (Ibrahim, as) cherchait refuge auprès d'Allah pour Ismaïl et Ishaaq avec ces mots : "Je me réfugie dans les paroles parfaites d'Allah contre tout démon, toute vermine et tout œil mauvais" ». [Boukhari]

Enfin, en plus de leur santé, vous et vos enfants pouvez également être préoccupés par la façon dont leur éducation a été affectée par les mois de fermeture des écoles. Voici quelques douas qu'ils peuvent réciter pour les aider à étudier :

Doua pour accroître ses connaissances

رَبِّ زِدْنِي عِلْمًا

Rabi zidni ’ilman

Et dis: « Ô mon Seigneur, accroît mes connaissances ! » [Coran, 20: 114]

Doua pour un travail difficile

اَللَّهُمَّ لَا سَهْلَ إِلَّا مَا جَعَلْتَهُ سَهْلاً وَأَنْتَ تَجْعَلُ الْحَزَنَ إِذَا شِئْتَ سَهْلاً

Allahouma la sahla ila ma ja’altahou sahlan wa anta taj’aloul-hazana idha chi’ta sahlan

Ô Allah, rien n'est facile, sauf ce que Tu as rendu facile, et Tu peux rendre par Ta volonté ce qui est difficile facile » [Ibn Hibban]

Qu'Allah vous protège ainsi que vos proches de la maladie, du stress et des épreuves, amin.

En récitant les douas ci-dessus, n'oubliez pas que les aumônes sont également une protection essentielle contre les calamités et les épreuves. En effet, le prophète (saw) a dit : « faites des aumônes sans attendre, car elles se dressent face aux calamités » [Tabarani]

Ainsi, alors que les enfants du monde entier commencent l'année scolaire, pourquoi ne pas faire une Sadaqa aux enfants dans le besoin ? Vous pouvez parrainer un orphelin, faire don d'un kit scolaire ou encore nourrir des écoliers au Yémen.

Qu'Allah mette de la baraka dans tout ce que vous dépensez pour Lui et qu’Il vous offre le bonheur dans ce monde et dans l’au-delà.

 


Muslim Hands France

Etablie en 2007, Muslim Hands France est une ONG de solidarité internationale régie par la loi 1901 et œuvrant dans le domaine de l’humanitaire et du développement.