Actualité

jeudi 9 mai 2019

La Khutbah du Ramadan de notre bien-aimé prophète Muhammad (saw)

Muslim Hands France
La Khutbah du Ramadan de notre bien-aimé prophète Muhammad (saw)

Ibn Khuzaimah (rh) a rapporté sous l’autorité de Salman al-Farsi (ra) que : « Le Messager d’Allah (saw) s’est adressé à nous le dernier jour de Chaabane et a déclaré :

 

 « Ô peuple, un grand mois vient à vous, un mois béni, un mois dont une de ses nuits est meilleure que mille mois (référence à Laylatul-Qadr, la Nuit du Destin). Allah a rendu en lui le jeûne obligatoire et se lever la nuit (pour la prière) volontaire (c’est-à-dire que Salatul-Taraweeh n'est pas obligatoire, mais qu’elle est Sounnah).

 « Quiconque se rapprochera d’Allah en accomplissant une bonne action (c.-à-d. même une petite) sera comme celui qui a accompli un acte obligatoire (Fard) à tout autre moment, et quiconque accomplit un acte obligatoire (Fard) sera comme celui qui a accompli soixante-dix actes obligatoires à tout autre moment ».

 « C'est le mois de la patience (Sabr), et la récompense de la patience est le paradis. C’est le mois de la bonté envers ses semblables. C’est le mois où la provision du croyant (Rizq) est augmentée ».

 « Quiconque fournit l’Iftar à une personne jeûnant [pendant le Ramadan], se verra pardonné de ses péchés (mineurs) et sauvé du Feu. Et il aura la même récompense que celui qui a jeûné (celui qu’il a nourri), sans que la récompense de celui-ci ne soit diminuée ».

Ils [les compagnons (ra)] ont alors dit : « Ô Messager d'Allah, nous n’avons pas tous les moyens de fournir un Iftar à une personne qui jeûne ». Il (saw) répondit : « Allah accorde cette récompense à quiconque donne à une personne qui jeûne une date ou un verre d'eau ou une gorgée de lait pour qu’elle rompe son jeûne ».

 « Et c’est un mois dont le début est miséricorde, le milieu est pardon et la fin est affranchissement du Feu. Quiconque allégera le fardeau d’un semblable (en ce mois-ci), Allah le pardonnera et le sauvera du Feu ».

 « Augmentez donc en lui (le Ramadan) quatre choses : deux d’entre elles satisferont votre Seigneur, et deux d’entre elles vous sont indispensables. En ce qui concerne les deux choses qui plairont à votre Seigneur, ce sera de témoigner qu’il n’y a de Dieu digne d’adoration qu’Allah (réciter la Kalimah) et de rechercher son pardon. Quant aux deux choses qui vous sont indispensables, c’est de demander à Allah le paradis et rechercher en Lui la protection du Feu ».

« Et quiconque aura donné (pendant le Ramadan) de l'eau à boire à un jeûneur, Allah lui permettra de boire de ma fontaine, après quoi il ne ressentira plus jamais la soif jusqu’à ce qu’il entre au Paradis ».

*Les parenthèses ont été ajoutées par nos soins pour rendre la compréhension des ahadiths plus facile.

Les récompenses du don d’Iftar pendant le Ramadan sont vraiment incroyables, c’est pourquoi il s’agit d’une de nos plus grandes missions. Ce Ramadan, nous voulons fournir 2 millions de repas dans 33 lieux à travers le monde, y compris des colis alimentaires distribués aux familles et des plats cuisinés pour l'Iftar. Nous espérons que vous tirerez profit de ces immenses bénédictions. Puisse Allah multiplier les récompenses de nos jeûnes, nous accorder le pardon de nos péchés, nous affranchir du Feu, et nous permettre de boire de la fontaine du Prophète (saw), Amin.

Faire un don

Voici comment vous pouvez nous aider


Muslim Hands France

Etablie en 2007, Muslim Hands France est une ONG de solidarité internationale régie par la loi 1901 et œuvrant dans le domaine de l’humanitaire et du développement.