Actualité

lundi 22 mars 2021

6 ans de conflit au Yémen

Muslim Hands France
6 ans de conflit au Yémen

Ce jour marque un triste anniversaire : celui du début du conflit au Yémen. Un conflit qui a complètement détruit le pays, et qui a créé « la plus grande crise humanitaire causée par l’homme au monde » [ONU].

80 % de la population, soit 24 millions de personnes, ont aujourd’hui besoin d'aide humanitaire, dont 12 millions d'enfants !

En plus des centaines de milliers de victimes qu’a fait la guerre au Yémen ; la faim, la soif, et la maladie ont épuisé les survivants. Sur le terrain, des bâtiments détruits à perte de vue, des écoles rasées, des hôpitaux en ruines, et nos cœurs brisés face au rappel du hadith de notre bien-aimé Prophète (saw) :

« Les meilleurs des hommes sont les hommes du Yémen, la foi est yéménite, et je suis yéménite ». [Ahmad]

Heureusement, votre soutien nous permet d’apporter de mener de nombreuses actions au Yémen. Voici comment vos dons sauvent des vies depuis 6 ans alhamdoulillah :

Vous protégez les gens de la faim

La famine qui sévit au Yémen a ravagé les vies de presque chaque homme, chaque femme et chaque enfant dans le pays.

La malnutrition fait de nombreux dégâts, les enfants étant les plus touchés. Aujourd'hui, 2,3 millions d'enfants yéménites de moins de 5 ans souffrent de malnutrition aiguë. [ONU]

Tout au long de cette crise, vos dons nous ont permis de leur distribuer des colis alimentaires d'urgence à travers le pays. À Sanaa, Taiz, Lahj et dans des camps de déplacés, vos colis leur ont fourni des produits de première nécessité comme du riz, des lentilles et de l’huile pour les sauver de la faim.

De plus, nous ciblons spécifiquement les enfants dans le cadre de nos programmes d’alimentation scolaire, notamment à Sanaa et à Taiz. Chaque euro dépensé dans cette intervention sauve la vie d'enfants vulnérables. Les repas quotidiens sont constitués de fruits, légumes, lait, dattes et pain, de quoi les protéger contre la malnutrition et la maladie.

Par ailleurs, notre équipe au Yémen a récemment ouvert deux usines à pain à Aden et Marib ! Grâce à votre soutien, l'usine d'Aden fournit désormais 10 000 miches de pain par jour à travers sept points de distribution dans le sud d'Aden. Elle fournit également du pain à deux écoles, dans lesquelles les enseignant(e)s utilisaient souvent leurs minces salaires pour acheter du pain à leurs élèves souffrant de malnutrition.

Quant à celle de Marib, elle a été mise en place pour répondre à un besoin extrêmement urgent. En effet, le conflit en cours autour de cette ville a rendu son accès très difficile et dangereux. Pourtant, elle accueille un million de personnes déplacées et le pain y est cinq fois plus cher à cause de l’inflation. Alhamdoulillah, notre usine à pain fournit maintenant 6000 pains par jour à travers quatre points de distribution.

Nous prévoyons d'ouvrir une autre usine à pain dans le nord d’Aden dans six semaines in chaa Allah, qui ciblera également les orphelins, les veuves et les personnes handicapées.

Le Prophète (saw) a dit : « En effet, lorsque les gens de la tribu 'Ash'ari (du Yémen) manquaient de nourriture pendant les raids, ou que la nourriture de leurs familles à Médine venait à manquer, ils rassemblaient toute leur nourriture restante sur une feuille, puis la répartissaient en parts égales entre eux en la mesurant dans un bol. Ainsi, ils sont de moi, et je suis d’eux ». [Boukhari]

Subhan Allah, vos dons soutiennent un peuple béni par le Prophète (saw), et nous prions qu'Allah (swt) vous récompense grandement, amin !

Vous vous attaquez à la pénurie d'eau

Avant le début du conflit en 2015, le Yémen souffrait déjà d'une pénurie d'eau car la majeure partie du pays a un climat aride et est constitué de terrains montagneux. Le pays gérait également l'eau de manière très archaïque, et l'accès à l'eau dépendait des importations de carburant, ce qui a rendu les systèmes d'accès à l'eau vulnérables aux chocs économiques, comme ça a malheureusement été le cas au cours des six dernières années.

Aujourd’hui,17,8 millions de personnes souffrent du manque d'eau potable, dont 12,6 millions de personnes sont dans un besoin urgent ! Nous ne parlons pas forcément de personnes vivant dans des villages reculés ou dans le désert non, mais de familles qui vivent dans des grandes villes ! Seulement 46 % des populations urbaines sont connectées à des réseaux d'eau partiellement fonctionnels. Les gens doivent donc se tourner vers des sources d’eau insalubres et la grande majorité des familles n’ont pas les moyens de traiter cette eau chez eux, en particulier en raison de l’inflation et de la flambée des prix.

Cette situation insoutenable a provoqué une augmentation de nombreuses maladies d'origine hydrique comme le choléra. Encore une fois, les enfants sont les plus vulnérables.

Pour les secourir, nous utilisons vos dons afin de réhabiliter des puits au Yémen, en restaurant leur fonctionnalité et en installant des systèmes solaires pour qu'ils fournissent de l'eau potable 24 heures sur 24 aux communautés locales.

Notre équipe au Yémen a également commencé la réhabilitation des principaux réseaux d’eau à Aden et Marib. À Aden, nous travaillons actuellement avec les autorités locales pour approvisionner 1,7 million de personnes en eau, en transformant le réseau d’eau afin qu’il puisse canaliser l’eau directement dans les habitations. À l'heure actuelle, l'eau fournie par le gouvernement n'entre dans les foyers qu'une fois tous les trois jours en raison de l’impact dévastateur qu’a eu le conflit sur les infrastructures hydrauliques.

À Lahj, Aden, Taiz et Marib, votre compassion sauve des vies.

Subhan Allah, c’est un immense honneur de pouvoir fournir de l’eau aux premières personnes qui auront la priorité pour boire du bassin du Prophète in chaa Allah !

Vous offrez des soins d’urgence vitale

Seuls 50 % des établissements de santé sont pleinement fonctionnels au Yémen, et le conflit en cours limite l’accès à ces établissements. Les communautés vulnérables ont du mal à accéder aux soins de santé de base en raison des coûts de transport, des barrages routiers, de l'avancée des lignes de front et de l'insécurité générale qui règle dans le pays. C'est un fardeau énorme pour les personnes qui souffrent de maladies chroniques comme le diabète ou de maladies graves comme le cancer. Avec la pandémie de coronavirus en cours, la santé de la population yéménite devient une question encore plus alarmante.

Au Yémen, 19,7 millions de personnes ont besoin d'assistance médicale, dont 14 millions en urgence !

Alors, comment vos dons les aident-ils ?

Votre aide nous permet de soutenir des centres médicaux et de mettre en place des cliniques mobiles au Yémen. À Taiz par exemple, notre équipe a mis en place une clinique mobile qui se déplace entre sept villages situés dans des zones montagneuses, desservant chaque communauté un jour par semaine.

À Abyan, nous soutenons la clinique Al-Kawd qui fournit des médicaments, des soins d'urgence, des services de nutrition et de vaccination, ainsi que des soins maternels. Avec l'afflux de déplacés internes, les besoins à Abyan se sont accrus et nous sommes en train de réhabiliter un deuxième centre médical en leur fournissant des équipements et des médicaments. Les deux centres de santé que nous soutenons offrent des soins complets aux familles déplacées vulnérables. Des médecins, infirmières, spécialistes de la nutrition, pharmaciens et de nombreux autres spécialistes y travaillent. Vos dons nous ont permis de réaliser cette énorme intervention médicale au milieu d'une zone de guerre, et nous vous en sommes extrêmement reconnaissants.

Alhamdoulillah, notre équipe au Yémen travaille constamment à soutenir les installations à travers le pays. Elle travaille actuellement à mettre en place un centre pour lutter contre la deuxième vague de Coronavirus, à aider une clinique à Abyan qui souhaite agrandir son service, à fournir des médicaments essentiels à un centre de dialyse rénale à Aden et à ouvrir une autre clinique à Marib.

Rien de tout cela ne serait possible sans votre incroyable générosité et nous sommes honorés de pouvoir utiliser vos Sadaqas pour aider ces personnes bénies :

Nous prions pour que les soins que vous offrez continuent d'alléger le fardeau du peuple béni du Yémen, amin !

Vous offrez une éducation aux enfants

Parce que le Yémen souffre de la famine, de la pénurie d'eau et du manque de soins médicaux, l'éducation peut ne pas sembler une priorité. Mais l’absence d’éducation ne ruine pas seulement l’avenir du pays, elle met aussi les enfants en danger.

En effet, les enfants non scolarisés courent le risque d'être exploités, notamment d'être contraints au travail forcé, au mariage précoce ou à prendre part au conflit armé. 40 % des enfants yéménites ne sont pas scolarisés, soit 4 enfants sur 10 qui sont en danger.

Pour les enfants qui réussissent à se rendre à l’école, ils doivent faire face à d’autres défis. Des repas scolaires ne sont distribués que dans 35 % des écoles et la plupart des écoles publiques ont des installations d’eau inadéquates, ce qui expose les enfants au risque de malnutrition et de maladies liées à l’eau non potable.

Au final, ces enfants n’ont tout simplement pas la chance d'apprendre et de grandir dans un environnement bienveillant et stimulant, et se retrouvent pris au piège dans une vie de pauvreté et de misère.

Alors, comment vos dons les aident-ils ?

En reconstruisant les écoles endommagées et en agrandissant les écoles existantes, vous offrez une éducation à de nombreux enfants.

Par exemple, nous avons récemment pu construire des salles de classe mobiles pour accueillir les élèves de l'école Othman Ben Affan qui a été complètement détruite par le conflit, offrant à 200 enfants la possibilité d’aller à l’école. Notre équipe construit également cinq salles de classe supplémentaires pour l’école Al-Rawdah à Marib, qui a actuellement beaucoup de mal à éduquer ses 3 800 élèves après un afflux massif de familles déplacées.

Avec votre soutien, nous prévoyons d'augmenter nos projets éducatifs au Yémen pour donner aux enfants les plus vulnérables la chance de s’épanouir et de se construire un meilleur avenir.

Six ans plus tard, vos dons sauvent toujours des vies

Depuis six ans maintenant, vous soutenez le peuple béni du Yémen. Que ce soit à travers vos partages sur les réseaux sociaux, vos douas, ou vos dons, vous faites une différence dans leurs vies ! En 2020 en particulier, notre équipe au Yémen a été submergée par votre générosité qui leur a permis de mettre en place des projets pour soutenir des dizaines de milliers de personnes à travers le pays. Vous avez répondu à chacun de nos appels avec compassion et générosité et pour cela, nous vous remercions du fond du cœur.

Le combat continue, et les Yéménites ont plus que jamais besoin de nous.

Le Messager d’Allah (saw) a dit : « Les actes les plus aimés d’Allah, Exalté soit-Il, sont les plus réguliers, même s’ils sont petits ». [Muslim]

Continuez de soutenir le peuple béni du Yémen en mettant en place un don régulier en faveur de notre Fonds Urgence Yémen.

Qu’Allah vous récompense et qu’Il vous ouvre les portes de Son vaste paradis in chaa Allah.


Muslim Hands France

Etablie en 2007, Muslim Hands France est une ONG de solidarité internationale régie par la loi 1901 et œuvrant dans le domaine de l’humanitaire et du développement.