Moyens de subsistance

Moyens de subsistance

Donner un coup de main, plutôt qu’une aumône

Défilez la page

de

Chiffres clés

Les difficultés confrontées par les populations des pays en développement

Plus d’un milliard de personnes survivent avec $1,25 par jour

Presque 250 millions d’enfants sont forcés à travailler pour aider leurs familles

Plus d’1,3 milliards dans le monde vivent dans la pauvreté extrême


Aider les populations à vaincre la pauvreté.

Les populations déshéritées des pays en voie de développement ont les capacités et l’enthousiasme nécessaires pour travailler et générer un revenu par eux-mêmes. À Muslim Hands nous avons l’ambition de vaincre la pauvreté en autonomisant les populations et les responsabiliser en leurs donnant l’opportunité de gagner leurs propres vies et de soutenir leurs familles financièrement plutôt que de dépendre des aumônes.

Inspirée par nos valeurs, cette idée est à la base de notre programme des activités génératrices de revenus. À travers ce programme nous mettons en places des stages d’apprentissage pour les jeunes, les aidant à accéder à un emploi, ou la distribution d’équipements et matériels qui donneront aux bénéficiaires l’opportunité de gagner leurs vies.

Les activités génératrices de revenus de MH

Nous avons mis en place des moyens divers pour aider les bénéficiaires à gagner leurs propres vies. Ceux-ci incluent :

Des formations professionnelles

Le bétail

Prêts de démarrage pour les petites entreprises

Des arbres fruitiers

Bateaux et matériels de pêche

Semences et matériel d’agriculture

Des nouvelles de la cooperative: Des tracteurs pour les fermiers Somaliens

Dans un pays comme la Somalie, dont l’économie dépend surtout de l’agriculture, trop de cultivateurs doivent encore préparer leurs champs à la main et avec des outils hors d’âge, ce qui représente des heures de travail épuisant pour un rendement minimal.

Bashir Ahmed, 39 ans, est chef d’équipe dans une coopérative qui regroupe 30 agriculteurs dans la ville d’Afgooye, en bordure de Mogadiscio. Il nous raconte que ses collègues et lui devaient travailler la terre avec des outils manuels et utilisaient parfois des ânes pour labourer.

Avant, Bashir et ses collègues devaient passer plusieurs jours sous une chaleur écrasante pour préparer un lopin de terre, mais depuis l’arrivée de deux tracteurs agricoles flambant neuf – financés par les donateurs de Muslim Hands – tout a radicalement changé.

À chaque tracteur est associé un conducteur, que les agriculteurs payent pour labourer, semer et récolter. Ainsi, ce qui prenait auparavant entre 7 et 10 jours est maintenant terminé en 2 à 3 heures.

En savoir plus
Muslim Hands France

Etablie en 2007, Muslim Hands France est une ONG de solidarité internationale régie par la loi 1901 et œuvrant dans le domaine de l’humanitaire et du développement.