Les patients atteints de la cataracte

Vivent un véritable cauchemar

Dans le monde, 18 millions de personnes sont atteintes de cataracte, une maladie oculaire qui provoque une baisse drastique de la vision, voire une cécité complète.

La vue est une bénédiction souvent prise pour acquise mais sans laquelle notre vie entière est bouleversée. C’est ce que traverse des millions de personnes dans le monde atteintes de cataracte, une maladie qui se manifeste par un trouble de la vision plus ou moins grave et qui est la plus grande cause de cécité dans le monde. Heureusement, une solution existe : une intervention chirurgicale qui ne dure en moyenne que 15 à 30 minutes et qui permet le rétablissement de la vue en 1 mois seulement.

La plupart des personnes atteintes de la maladie dans les pays en développement n’ont cependant pas les moyens de financer cette chirurgie, et passent le restant de leurs jours dans l’obscurité.

Chez Muslim Hands, nous tenons à aider toutes les personnes dans le besoin à vivre mieux en améliorant leur situation financière, leurs opportunités, mais aussi et surtout leur santé.

C’est pourquoi nous avons mis en place plusieurs centres oculaires afin de traiter les personnes dans le besoin atteintes de cataracte.

Soutenez notre action et faites un don pour offrir le plus beau des cadeaux

Je veux aider

Le cas d'Akhmed Wali

Né dans l'une des régions les plus pauvres du Pakistan, Akhmed a perdu la vue après une terrible fièvre à l'âge de 3 ans seulement.

 « Il est incapable de manger tout seul, nous devons le nourrir nous-mêmes. Il passe ses journées seul et ne peut pas jouer avec les autres enfants de son âge. Cela fait deux ou trois ans qu'il souffre de cette maladie » (Shah Ali, papa d'Akhmed).

Vivant dans l’obscurité, Akhmed passe son temps isolé des autres enfants. Il compte sur son père pour le nourrir, l’habiller et le laver.

Alors que sa famille commençait à perdre espoir, Shah Ali a demandé de l'aide au centre oculaire de Muslim Hands. Avec l'aide de nos médecins sur le terrain, Shah Ali espère que son fils retrouvera la vue et qu'il pourra envisager un avenir plein de possibilités, comme tout enfant de son âge.

Visitez d'autres cas

Le cas de Nadia Umar

Quelques mois après son mariage, Nadia, 20 ans, a développé une cataracte qui l’a rendue aveugle. Le comportement de sa belle-famille l'a forcée à rentrer chez ses parents pour y vivre seule avec sa fille.

Avoir un bébé est une expérience enrichissante mais difficile et, dans le cas de Nadia, s'occuper de son nouveau-né sans le soutien de son mari ou de sa belle-famille a été d'autant plus difficile en raison de la perte soudaine de sa vision.

Grâce à la bénédiction et à la permission d'Allah, Muslim Hands a pu mettre en place un centre oculaire où Nadia et de nombreux autres patients dans son cas ont pu bénéficier gratuitement d’examens oculaires, de traitements et d’une chirurgie de la cataracte.

Sa chirurgie a été l’une des premières réalisées dans le centre oculaire. En lui rendant la vue, le centre l’a aidé à retrouver sa vie, ses rêves et ses objectifs ; autrefois plongés dans un abîme d'incertitude. Enfin et surtout, elle a pu voir le visage de sa fille pour la première fois depuis sa naissance.

Visitez d'autres cas

Muslim Hands France

Etablie en 2007, Muslim Hands France est une ONG de solidarité internationale régie par la loi 1901 et œuvrant dans le domaine de l’humanitaire et du développement.