Actualité

vendredi 2 juillet 2021

Un blog pour tout savoir sur le Sacrifice

Basma Abousaleh

Dans ce blog, nous répondons à toutes vos questions sur le Sacrifice, en commençant par les bases puis en allant vers les questions plus techniques. Si nous avons oublié des informations importantes, n’hésitez pas à nous le signaler !

Qu’est-ce que le Sacrifice ?

Le sacrifice, ou l’Oudhiya en arabe, se réfère au sacrifice d’animaux pour Allah (swt) durant les jours de l’Aïd al-Adha.

Ce sacrifice annuel commémore l’acte du prophète Ibrahim (as) qui était prêt à sacrifier son propre fils pour obéir à Allah (swt). Lorsqu’Ibrahim (as) fut sur le point de le faire, Allah lui envoya un bélier à sacrifier à la place. Chaque année, les musulmans suivent l’exemple de notre bien-aimé Prophète Muhammad (saw) en sacrifiant un animal pour se souvenir de la dévotion et de la soumission d’Ibrahim (as) à la volonté d’Allah.

Quand débutent les Sacrifices ?

Les sacrifices commencent après la prière de l’Aïd le premier jour de l’Aïd al-Adha (10ème jour de Dhoul Hijja) et peuvent continuer jusqu’au Maghrib du quatrième jour de l’Aïd.

Cette année, l’Aïd al-Adha aura lieu le 19 juillet ou 20 juillet 2021 selon l’observation de la lune.

Nous vous conseillons de faire votre don le plus tôt possible, car chaque localité a un nombre limité de Sacrifices. Si vous attendez la dernière minute, vous risquez de ne plus avoir le choix de la localité ou du prix de votre Sacrifice.

Où puis-je faire mon Sacrifice ?

Cette année, vous pouvez choisir de commander votre Sacrifice dans l’une des 18 localités suivantes : Palestine (Jérusalem), Yémen, Syrie, Liban (réfugiés palestiniens), Liban (réfugiés syriens), Bangladesh (réfugiés rohingyas), Maroc, Mali, Niger, Somalie, Sénégal, Malawi, Sri Lanka, Pakistan, Afghanistan, Madagascar, Djibouti, Inde (Cachemire).

Si vous n’avez pas de préférence, vous pouvez choisir notre option « là où le plus utile » pour 55 € seulement, et nous ferons votre Sacrifice en fonction du besoin sur le terrain.

Étant donné que chaque localité a un quota défini de sacrifices, nous vous conseillons de réserver votre Sacrifice le plus tôt possible pour éviter toute déception.

Remarque : si les quotas sont remplis dans la localité de votre choix, votre Sacrifice sera réalisé dans un emplacement à prix égal.

Où Muslim Hands achètent-ils leurs animaux ?

Nous choisissons nos animaux en fonction des localités. Tous nos animaux sont achetés localement. En effet, nous nous engageons à lutter contre les causes profondes de la pauvreté dans le monde et à soutenir les agriculteurs et entreprises locales à chaque fois que nous en avons l’occasion.

Ce combat est particulièrement important cette année avec la pandémie de coronavirus qui continue de faire des ravages et de mettre des milliers de personnes en grande difficulté financière. Les communautés des pays du tiers monde n’ont pas de filet de sécurité pour les protéger contre la perte de revenus due au coronavirus. Plus que jamais, il est important de soutenir les agriculteurs locaux en leur achetant des animaux.

Quels animaux sont sacrifiés ?

Nous choisissons les animaux à sacrifier en fonction de la région où le sacrifice est fait. Il peut s'agir d'un mouton, d'une chèvre ou d'une vache (portion). En effet, d'après Abdallah Ibn Abbas (ra) : « Nous étions avec le Prophète (saw) lorsqu'est venu le moment du Adha. Nous nous sommes alors associés à sept pour une vache et à dix pour un chameau ». [Tirmidhi]

En islam, la odhiya est valable si la bête sacrifiée fait partie des familles suivantes :

- les camélidés (chameaux, dromadaires, etc.)

- les bovins (vaches, bœufs, etc.)

- les caprins (comme les chèvres ou les boucs)

- les ovins (comme les moutons)

Quelle viande est utilisée ?

Toute la viande que nous distribuons durant l’Aïd al-Adha est fraîchement sacrifiée. Nous n’étourdissons jamais les animaux. La viande n’est ni congelée ni mise en conserve, et nous la distribuons aux familles nécessiteuses par van réfrigéré le plus rapidement possible.

Qui reçoit la viande de vos Sacrifices ?

Nos experts sur le terrain viennent des communautés que nous aidons. Ainsi, ils sont les mieux placés pour sélectionner les personnes qui sont dans le plus grand besoin. En effet, cette sélection est faite avant l’Aïd al-Adha, où ils partent à la recherche des familles les plus démunies, notamment :

-les familles pauvres, en priorité les familles de veuves et orphelins

-les personnes handicapées et âgées issues de milieux défavorisés

-les victimes de guerre ou conflits (Palestine, Syrie, Yémen, etc.)

-les réfugiés et déplacés (syriens, palestiniens, Rohingyas, etc.) : non seulement ceux qui vivent dans des camps de réfugiés mais aussi ceux qui ont un abri mais qui n’ont pas les moyens de consommer de la viande.

Cette année, nous avons ajouté le Djibouti, Madagascar et l’Inde (Cachemire) à la liste des localités, n’hésitez pas à consulter notre liste d’emplacements et à choisir le pays en fonction de ce qui vous tient à cœur et de votre budget.

Qu’est-ce que le Sacrifice prophétique ?

Pendant les jours de l’Aïd al-Adha, le Prophète (saw) ne faisait pas seulement un sacrifice obligatoire en son nom, il en offrait également un deuxième au nom de ceux de sa Oumma qui n’avaient pas les moyens d’en faire. Ainsi, il offrait de la viande à encore plus de familles les jours de l’Aïd.

Le Prophète (saw) faisait un deuxième sacrifice au nom de sa Oumma, en indiquant à Allah « pour celui qui témoigne de Ton Unicité et qui témoigne que je suis Ton messager ». [Tabarani]

Beaucoup de compagnons suivaient cette Sunna et faisaient deux sacrifices comme le Prophète (saw). Anas ibn Malik (ra) a dit : « Le Prophète (saw) offrait deux béliers en sacrifice, et j’en offre également deux en sacrifice ». [Boukhari]

Pourtant, aujourd’hui, ce bel acte de générosité a pratiquement été oublié. C’est pourquoi nous vous invitons à faire revivre cette Sunna en faisant deux sacrifices comme le Prophète (saw) avait l’habitude de faire. Il y a de la sagesse dans tous les actes du Prophète (saw) et une immense récompense pour qui fait revivre l’une de ses Sunnas.

Que signifie la phrase « redonner vie à la Sunna » ?

Puisque la plupart des personnes ne pratiquent plus le Sacrifice comme notre bien-aimé Prophète (saw) avait l’habitude de le faire, le Sacrifice de deux animaux est devenu une Sunna oubliée.

Or, le Prophète (saw) a dit : « Quiconque fait revivre l’une de mes Sunna tombée dans l’oubli après ma mort aura la récompense de tous ceux qui la pratiqueront sans que leur récompense ne soit diminuée ». [Ibn Majah]

Nous vous incitons donc à suivre le meilleur des exemples et à faire deux Sacrifices, l’un en votre nom et le deuxième au nom de nos frères et sœurs musulmans qui n’ont pas les moyens de faire un Sacrifice. Qu’Allah vous récompense au centuple.

Le Sacrifice est-il obligatoire ?

Le Prophète (saw) a dit (le jour de l'Aïd al-Adha) : « La première chose que nous ferons en ce jour-là, c'est de prier (la prière de l'Aïd), puis nous reviendrons sacrifier. Quiconque fait cela aura agi selon notre Sunna […] ». [Boukhari]

Ainsi, selon l’opinion la plus connue des écoles malikite et hanbalite, le Sacrifice est une Sunna muakada (confirmée), soit une Sunna fortement recommandée. C’est également le cas pour l'école de pensée chafi'ite selon laquelle le Sacrifice est une Sunna muakada.

Selon l'école de pensée hanafite, le Sacrifice est wajib et est considéré comme un devoir. La différence entre le fard et le wajib est que les actions du fard sont obligatoires sur la base de preuves définitives, alors qu'il existe une certaine incertitude quant à savoir si les actions du wajib sont définitivement obligatoires. Cependant, les actions wajib sont toujours fortement recommandées et dans l'école de pensée hanafite, elles sont considérées comme des obligations pour les musulmans, c'est-à-dire qu'il ne faut pas les manquer délibérément.

Quelle que soit l'école que vous suivez, vous suivez la Sunna de notre bien-aimé Prophète Muhammad (saw) et de notre père Ibrahim (as) lorsque vous faites un Sacrifice et gagnez de grandes récompenses.

Qui doit faire un Sacrifice ?

L'école hanafite considère que tout musulman adulte et sain d'esprit qui possède la valeur du Nissab doit faire un Sacrifice. Ainsi, selon cette école, si vous devez payer la Zakat, vous devez offrir un Sacrifice.

Les écoles malikite et hanbalite considèrent quant à elles que la personne responsable du foyer peut faire un Sacrifice au nom des membres de sa famille.

D'après 'Ata Ibn Yasar : « J'ai questionné Abou Ayoub Al Ansari (ra) sur comment se déroulait la odhiya à l'époque du Prophète (saw). Il répondit : Un homme sacrifiait une brebis pour la odhiya pour lui et pour les gens de sa maison alors ils en mangeaient et nourrissaient. […] » [Tirmidhi]

Comme il n'est pas rare aujourd’hui d'avoir deux personnes ou plus sous le même toit qui paient la Zakat, la meilleure option et la plus sûre reste donc que toutes les personnes qui en ont les moyens fassent un Sacrifice en leur nom si elles le souhaitent.

Quel est mon budget ?

L'essence de Qurbani est qu'il symbolise notre soumission à Allah (swt). De la même manière que le Prophète Ibrahim (psl) était prêt à sacrifier ce qui lui était le plus précieux (son fils) afin d'obéir à Allah, nous sacrifierions également tout pour Lui plaire.

Le Sacrifice symbolise notre entière soumission à Allah (swt). Tout comme Ibrahim (as) était prêt à sacrifier ce qu’il avait de plus précieux, son fils Ismaïl (as) pour qui il avait prié et qu’il avait tant attendu, nous montrons par cette pratique que nous sommes prêts à sacrifier ce que nous avons de plus précieux également.

Sur le plan pratique, cela signifie choisir le meilleur animal et accomplir notre Sacrifice de la meilleure des manières pour montrer de manière concrète notre piété et soumission à Allah (swt). En tant qu'ONG, cela signifie que nous veillons à choisir des animaux sains achetés auprès d’agriculteurs locaux et à garantir la qualité du Sacrifice, du rituel fait selon les règles islamiques et de la distribution aux familles nécessiteuses.

Cela étant dit, nous sommes fiers de pouvoir répondre à un large éventail de budgets afin de permettre à un maximum de personnes de prendre part à cette belle Sunna.

Avec des Sacrifices à partir de 50 € seulement, la plupart d'entre nous pourront se permettre de réserver un animal et de montrer notre dévotion à Allah (swt) tout en nourrissant de nombreuses personnes dans le besoin. Pour les personnes plus aisées, nous proposons des Sacrifices plus coûteux qui nourriront nos frères et sœurs qui souffrent des conséquences dévastatrices des conflits et de l’inflation et qui ne peuvent plus se permettre de consommer de la viande.

Quel que soit votre budget, vous trouverez satisfaction dans l’une des 18 localités que nous proposons in chaa Allah.

Que faire en cas d’oubli les années précédentes ?

Vous pouvez compenser en faisant un ou plusieurs Sacrifices supplémentaires cette année ou en offrant aux pauvres la valeur marchande d’un mouton/d’une chèvre par année manquée. Vous pouvez le faire sur notre site internet ou nous contacter au 0149480505 si besoin.

Puis-je me couper les ongles/cheveux avant de faire mon Sacrifice ?

Il est vivement recommandé à celui ou celle qui envisage de donner un Sacrifice de ne pas se couper les cheveux ou les ongles à partir du premier jour de Dhoul Hijja et ce jusqu’après le Sacrifice. Le Prophète (saw) a dit : « Quand les dix jours commenceront et que l’un de vous voudra sacrifier, qu’il ne se coupe pas les cheveux ni les ongles ». [Muslim]

Pour terminer, il est important de se rappeler qu'en raison des conflits prolongés et de l'impact économique du coronavirus, les prix des denrées ont grimpé dans de nombreux pays. De nombreuses familles qui bénéficieront de la viande de vos Sacrifices ont à peine les moyens de s’offrir un repas par jour, la viande est donc un luxe auquel elles n’ont pas accès. Offrir un Sacrifice, c’est offrir un repasde fête nutritif à des familles nécessiteuses à l’occasion de l’Aïd al-Adha et répandre la joie dans leurs cœurs in chaa Allah.

Prenez soin de vous, qu’Allah vous protège et qu’Il nous permette de faire le bien en votre compagnie longtemps encore !

Faire un don

Voici comment vous pouvez nous aider


Muslim Hands France

Etablie en 2007, Muslim Hands France est une ONG de solidarité internationale régie par la loi 1901 et œuvrant dans le domaine de l’humanitaire et du développement.