Actualité

vendredi 12 février 2021

Le mois sacré de Rajab

Muslim Hands France
Le mois sacré de Rajab

L'ayah ci-dessus fait référence aux quatre mois sacrés. Le Prophète (saw) nous les a révélés dans le hadith suivant :

« Certes le temps est revenu comme le jour où Allah a créé les cieux et la terre. L'année est composée de douze mois dont quatre sont sacrés, trois se succèdent : Dhoul Qi'da, Dhoul Hijja et Mouharram, et Rajab Moudar (l’une des appellations de Rajab) qui est entre Joumada et Chaabane ». [Boukhari]

Sans plus tarder, penchons-nous sur l’histoire et le but des mois sacrés, notamment les vertus du mois de Rajab et comment en tirer le meilleur parti !

L’histoire des mois sacrés

Depuis la nuit des temps, les combats sont interdits pendant les mois sacrés. À l’époque préislamique et au début de l’ère islamique, la succession des mois sacrés protégeait les pèlerins qui se rendaient à la Kaaba. Ces mois ont été choisis l’un à la suite de l’autre par Allah (swt) pour permettre aux pèlerins de faire leur pèlerinage à La Mecque en toute sécurité pendant la saison du Hajj.

Pendant ce temps, Rajab, le septième mois de l'année lunaire, se distingue des autres mois sacrés. On l'appelle ainsi « Rajab al-fard » ou « Rajab l’isolé » car Allah l'a rendu sacré afin de préserver la sécurité des gens pendant la 'Omra, le petit pèlerinage.

Malheureusement, beaucoup d’Arabes à l’époque préislamique ne respectaient pas le caractère sacré de Rajab, et ils le déplaçaient souvent à leur guise dans l’année pour pouvoir se battre durant le septième mois !

L'exception à la règle était la tribu de Mudar, qui respectait toujours l'ordre des mois lunaires et le caractère sacré de Rajab. Ainsi, lorsque le Prophète (saw) nomma les mois sacrés pour nous, il désigna le mois de Rajab par « Rajab de Mudar » pour que les compagnons comprennent qu’il s’agissait du septième mois de l’année lunaire.

Le but des mois sacrés

Comme mentionné ci-dessus, les mois sacrés permettaient aux pèlerins de voyager en toute sécurité vers et depuis La Mecque. Cet objectif particulier est moins pertinent aujourd'hui puisque nous n'avons plus besoin d'un mois entier pour nous rendre à La Mecque !

Nos actes pèsent plus lourd sur la balance pendant ces quatre mois. Allah nous ordonne ainsi : « Ne faites pas de tort à vous-mêmes (durant ces mois) » [Le Noble Coran, 9:36], car il est plus grave de commettre un péché pendant un mois sacré, tout comme nos bonnes actions sont plus récompensées alhamdoulillah.

Ainsi, nous devons être extrêmement vigilants dans tout ce que nous faisons et disons durant ce mois de Rajab, et très désireux de rechercher la proximité d’Allah.

La première vertu de Rajab

Rajab a trois vertus principales que nous aborderons dans cet article. La première d'entre elles est que c'est un mois sacré choisi par Allah (swt) Lui-même dans le Coran.

Subhan Allah, c'est un grand titre à honorer, et il ne fait aucun doute que nous devrions accorder une attention particulière à ce mois.

La deuxième vertu de Rajab

Rajab a été choisi par Allah pour trois événements historiques et mémorables :

1) Le mariage des nobles parents du Prophète (saw)

2) Amina, la noble mère du Prophète (saw), devenant enceinte du meilleur des êtres (saw).

3) Le voyage nocturne miraculeux comprenant Al-Israa wal-Mi’raj (l’ascension du prophète (saw) dans les cieux), qui a eu lieu selon l’opinion dominante durant la 27e nuit de Rajab.

Subhan Allah, tandis que la plupart d’entre nous (à juste titre !) accordent une importance particulière au mois de Ramadan, nous ne devons pas négliger le statut de Rajab. En effet, nous avons reçu trois dons divins durant Al-Israa wal Mi’raj :

  1. Le don de nos cinq prières quotidiennes, qui sont la base de notre adoration quotidienne
  2. Les deux dernières ayats de la sourate al-Baqarah, au sujet duquel le Prophète (saw) a dit : « Quiconque récite les deux derniers versets de la sourate Baqara dans la nuit, cela lui suffira » [Boukhari]
  3. Le don d’Allah à l’humanité : quiconque meurt en croyant en Allah sans rien ne lui associer entrera au paradis [Nasa’i]

Allah a donc choisi le mois de Rajab pour révéler plusieurs miracles.

La troisième vertu de Rajab

Saviez-vous que Rajab est également connu sous le nom de « Rajab al-Assab » ou « l’abondant Rajab » ? C'est parce qu'Allah déverse Ses nombreuses bénédictions et faveurs au cours de ce mois ainsi que Son abondante miséricorde.

De même, Rajab est connu comme le mois de la Tawba (repentir) et le mois de l'Istighfar (recherche du pardon d’Allah).

Encore une fois, la plupart des musulmans, à juste titre, augmentent leurs bonnes actions et leurs actes d’adoration pendant le Ramadan dans l'espoir de recevoir les bénédictions et la miséricorde d’Allah, mais nous avons aussi la chance de le faire pendant le mois de  Rajab, et il serait dommage de passer à côté de cette opportuinté ! Rappelez-vous, nos actes pèsent plus lourd sur la balance pendant les mois sacrés, c'est donc une excellente occasion d'investir dans notre akhira in chaa Allah.

La signification de « Rajab » et de ses appellations

Avant de passer aux actions recommandées durant le mois de Rajab, nous aimerions aborder quelques-uns de ses noms.

Cela amplifie la signification du mois sacré pendant lequel la guerre et les combats ont toujours été interdits. Cette règle a même été respectée par certains Arabes préislamiques à l'époque de l'ignorance (Jahiliya).

Pour souligner davantage son caractère sacré, Rajab est également appelé « Rajab al-Murajjab », ce qui signifie linguistiquement qu’il est extraordinairement honoré, vénéré et magnifié.

De plus, il est appelé « Rajab al-Assam », ce qui signifie « le silencieux Rajab ». En effet, on ne pouvait entendre le son des épées pendant Rajab, car les combats étaient interdits, ce qui menait à un silence assourdissant tout au long du mois !

Plus tôt, nous avons également mentionné l’appellation « Rajab l’isolé », car il n’est ni précédé ni suivi d’un mois sacré.

Enfin, il y a une autre merveille linguistique que nous aimerions aborder. Certains savants ont mentionné que le mois « Rajab » est composé de trois lettres qui représentent d’autres mots :

  1. Ra - pour Rahmah : représentant RahmatouLlah, la miséricorde d'Allah
  2. Jeem - pour Juud : représentant JoudouLlah, la générosité d'Allah
  3. Ba - pour Birr : représentant BirrouLlah, la bonté d'Allah

Ainsi, la signification du nom de « Rajab » elle-même reflète ses vertus de bien des manières.

Abordons maintenant les actions recommandées durant le mois de Rajab.

Ne passez pas à côté de la première nuit !

Il est fortement recommandé de se tourner vers Allah le premier soir de Rajab.

Ali ibn Abi Talib (ra) passait quatre nuits en adoration : la première nuit de Rajab, les nuits avant les deux jours de l’Aïd et la 15e nuit de Chaabane.

Ce soir sera très probablement la première nuit de Rajab. Pourquoi ne pas préparer une liste de douas pour lesquels vous aimeriez vraiment être exaucés ? Vous seriez ainsi prêts à la tombée de la nuit in chaa Allah !

Demandez le pardon d’Allah tout au long du mois

« Cherchez beaucoup le pardon d’Allah durant le mois de Rajab parce qu’à chaque heure (du mois), Allah affranchit des gens du Feu ». [Dailami]

Pour cette raison, certains savants disent que Rajab est le mois de la recherche du pardon, Chaabane est le mois des prières sur le Prophète (saw), et le Ramadan le mois du Coran.

Nous vous recommandons de faire ce court et puissant doua tous les jours durant le mois de Rajab :

Lorsque vous invoquez Allah, il est recommandé d’utiliser Ses noms, comme Allah (swt) le dit : « Et à Allah appartiennent les meilleurs noms, alors invoquez-Le par ceux-ci ». [Le Noble Coran, 7:180]

Durant le mois de Rajab, lorsque vous faites des douas spécifiques au pardon, n’hésitez pas à utiliser les noms suivants :

  • Al-Rahim, le plus Miséricordieux
  • Al-Ghaffar, le Pardonneur
  • Al-Ghafour, le Très Pardonneur
  • Al-’Afuw, le Très Indulgent

Il est également intéressant de réciter cette invocation le plus souvent possible :

اللَّهُمَّ إِنَّكَ عَفُوٌّ تُحِبُّ العَفْوَ فَاعْفُ عَنِّي

Allahouma Inaka 'Afouwoun Touhiboul 'Afwa Fa'fou 'Anni

Ô Allah, tu es certes pardonneur et tu aimes le pardon alors pardonne-moi

Une autre façon de demander le pardon d’Allah est de faire des aumônes. Comme l’a dit le Prophète (saw) : « La charité éteint les péchés comme l’eau éteint le feu ». [Ibn Majah]

Pourquoi ne pas profiter de ce mois sacré pour soutenir notre nouveau projet d’usines à pain pour aider les peuples bénis de la Syrie et du Yémen ?

Préparez votre mois de Ramadan dès maintenant !

Il ne reste plus que deux mois avant le Ramadan ! Il est essentiel de commencer à préparer ce mois béni dès maintenant en prenant de bonnes habitudes et en élaborant un plan d'action à suivre tout au long du mois.

Comme l'a dit l'imam Abou Bakr al-Warraq al-Balkhi (rh), l'oncle de l'imam Tirmidhi (rh) :

Il (rh) a également dit : « Le mois de Rajab est comme le vent, le mois de Chaabane comme les nuages et le mois de Ramadan comme la pluie ».

Cette métaphore décrit parfaitement la signification de chaque mois avant le Ramadan ! Durant le mois de Rajab, nous devons préparer le terrain et planter les fondations ; durant le mois de Chaabane, nos préparatifs deviennent plus tangibles et nos actes d’adoration plus réguliers pour que nos bonnes actions débordent pendant le mois de Ramadan in chaa Allah !

Alors, comment pouvons-nous utiliser le mois de Rajab pour préparer notre Ramadan ? Voici un plan simple en trois étapes :

1. Comme pour tout, il faut commencer par l’intention ! L’invocation du Prophète (saw) va parfaitement dans ce sens :

2. Notez tout ce que vous auriez aimé avoir fait durant le Ramadan dernier. Avez-vous eu du mal à prier la nuit ? Avez-vous attendu les deux dernières semaines avant le début du Ramadan pour rattraper vos jours de jeûne manqués ? Avez-vous oublié de faire certains douas ?

3. Maintenant, préparez un plan d’action pour résoudre ces problèmes dès le mois de Rajab. Par exemple, vous pouvez commencer à veiller la nuit en prières une nuit par semaine. Vous pouvez également commencer à jeûner le lundi ou le jeudi, ou même les deux ! Vous pouvez aussi faire une liste de douas que vous aimeriez réciter tous les jours pendant le mois de Ramadan in chaa Allah.

Pensez cependant à vous fixer des objectifs réalistes et réalisables afin de pouvoir faire de réels progrès pendant le mois de Rajab. Fixer la barre trop haut pourrait vous faire baisser les bras avant même le début du Ramadan !

Comprendre le poids d'un mois sacré

Surtout, rappelez-vous qu'un mois sacré est semblable à un lieu sacré. Nous savons qu'il est recommandé de faire les grandes ablutions et de se purifier avant d'entrer dans le haram de Makkah et de faire très attention au poids de nos actions. De même, nous devons essayer d'entrer dans un mois sacré dans un état de pureté et de nous efforcer de maintenir cette pureté tout au long du mois. 

Par exemple, le Messager d'Allah (saw) nous a recommandé de jeûner au moins quelques jours durant chacun des mois sacrés. Par ailleurs, certains compagnons comme Omar (ra) et son fils Abdullah (ra) ainsi que Aïcha (ra) aimaient faire une Omra durant le mois de Rajab. Enfin, pourquoi ne pas faire une Sadaqa Jariyah en offrant un olivier à une famille palestienne dans la ville sacrée de Jérusalem ?

Résumé

En bref, le mois de Rajab est un mois sacré qui a été choisi par Dieu pour des événements importants tels qu’Al-Israa ’wal-Mi’raj. C’est aussi un mois au cours duquel les bénédictions et la miséricorde d’Allah se déversent en abondance sur nous. Il est recommandé de rechercher le pardon d’Allah tout au long du mois de Rajab, mais surtout pendant la première nuit, quand nos douas sont exaucés in chaa Allah. C'est aussi une Sunna d’utiliser ce mois pour préparer le Ramadan qui arrive très bientôt !

Qu'Allah vous comble de Ses bénédictions durant ce mois de Rajab et au-delà, qu’Il vous protège et qu’Il vous accorde le Paradis in chaa Allah.


Muslim Hands France

Etablie en 2007, Muslim Hands France est une ONG de solidarité internationale régie par la loi 1901 et œuvrant dans le domaine de l’humanitaire et du développement.